jeudi 16 juin 2016

Les 100 - Tome 1 - de Kass Morgan

J'avais une fois de plus l'envie de me lancer dans une série. Probablement parce qu'à la télé on arrive en période creuse... Plusieurs me tentent beaucoup en ce moment (Les contes des royaumes, Le chardon et le tartan, Miss Peregrine et les enfants particuliers (je n'ai pas encore le premier tome de cette dernière) et bien d'autres encore...) et je me suis finalement décidée pour la série de Kass Morgan, Les 100! Comme souvent je n'avais pas lu le résumé et ne savais donc pas du tout de quoi il s'agissait...



Résumé

2:48... 2:47... 2:46...

Ils sont 100, tous mineurs, tous accusés de crimes passibles de la peine de mort.

1:32... 1:31... 1:30...

Après des centaines d'années d'exil dans l'espace, le Conseil leur accorde une seconde chance qu'ils n'ont pas le droit de refuser : retourner sur Terre.

0:45... 0:44... 0:43...

Seulement, là-bas, l'atmosphère est toujours potentiellement radioactive et à peine débarqués les 100 risquent de mourir.

0:03... 0:02... 0:01...

Amours, haines, secrets enfouis et trahisons. Comment se racheter une conduite quand on n'a plus que quelques heures à vivre ?



Éditeur : Robert Laffont
Date de parution : 22/01/2014
Genre : Science-fiction - Dystopie / Littérature Young Adult
Nombre de pages : 378 p
Date de lecture : juin 2016



Mon avis


Je vais commencer par vous présenter succinctement le contexte et les personnages principaux, ce qui pourra nous servir avant de reprendre la suite en cas de lectures espacées. Le roman débute environ trois siècles après que les habitants de la Terre aient dû quitter celle-ci suite à ce que les survivants ont nommé "Le cataclysme". Une organisation a vu le jour dans leur nouveau lieu de vie, des vaisseaux dans l'espace. Comme de bien entendu, la place est limitée à bord, et pour gérer tout à la fois  le nombre des "passagers" et la vie dans cette communauté, une politique très stricte est appliquée. Au moindre délit "grave", c'est la mise à mort; sauf pour les enfants, qui eux sont emprisonnés et rejugés à leur majorité. Dans ce microcosme, on fait la connaissance de:
- Clarke, presque 18 ans, qui étudiait pour devenir médecin et qui se retrouve emprisonnée pour meurtre. Ses parents ont été exécutés pour avoir désobéi à la doctrine.
- Wells, l'amoureux de Clarke, est le fils du chancelier Jaha. Sa mère est morte.
- Glass, la meilleure amie de Wells
- Luke, l'amoureux de Glass.
-Bellamy et sa sœur Octavia: les seuls frères et sœurs de la colonie dont la mère a été exécutée notamment pour avoir enfreint la loi de l'enfant unique.


Comme dans tous les romans post-apocalyptiques, c'est tout un monde qu'il nous ait donné de découvrir, avec son vocabulaire, ses traditions et manières de vivre au quotidien. Je pense même que les prénoms sont des hommages à la vie d'avant (art,littérature, sciences etc.) même si ce n'est nul part mentionné et que ce n'est donc qu'une supposition. 

Mais ici, ce microcosme ne sera plus pour longtemps l'univers de tous les protagonistes puisque 100 des criminels non majeurs vont être envoyés sur Terre pour tenter de découvrir si la vie humaine y est de nouveau possible. Parmi eux, Clarke, Glass et Octavia.


C'est donc entre ces deux lieux que le roman va évoluer; Alors que l'on découvre la vie de la colonie où les classes sociales existent encore (même la fin du monde ne semble pas être une assez bonne raison de vivre tous en tant qu'égaux!) on suit le groupe des 100 dans son voyage vers la Terre et son arrivée sur la planète. C'est le personnage de Glass qui permet de faire le lien entre ces deux mondes.


Le système narratif est assez simple: à chaque chapitre, on suit un des protagonistes. De plus, celui-ci est enrichi par des passages où l'on découvre, au compte goutte, le passé des personnages. Ces passages, eux aussi racontés au présent, se différencient du reste des écrits grâce à un changement typographique, et surviennent toujours pour éclairer le lecteur, en réaction à ce qu'il se passe au présent. Par exemple, si un couple se retrouve, un passage évoquant leur rencontre ou la dernière fois qu'ils se sont vus peut être ajouté.


Le roman est très court, et il m'a semblé n'être qu'une introduction de la trilogie, où l'on découvre des personnages sympathiques et où l'intrigue est posée. Pour autant, il m'a vraiment donné envie de poursuivre l'aventure et de découvrir ce qu'il adviendra de Clarke et Wells, Glass et Luke, et tous les autres. L'avenir de la colonie sera-t-il assuré? Rejoindront-ils tous les 100 sur Terre? D'autres personnages, évoqués à la toute fin du roman, vont-ils faire leur apparition, et avec quelles conséquences? Je ne tarderai pas à découvrir les réponses à ces questions et à bien d'autres encore en lisant les suites de ce premier roman qui m'a bien plu.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos petits mots ;)