jeudi 14 avril 2016

W3: La Mal par le mal (tome 2) de Jérôme Camut et Nathalie Hug - CamHug pour les intimes ;)

A peine terminé le premier tome, me voilà lancée, avec un plaisir certain, dans la lecture de ce deuxième opus. Je déroge en cela à ma récente résolution de ne pas lire les séries d'un coup, regrettant ensuite de devoir quitter des personnages tant appréciés. Mais comme je vais bientôt recevoir le dernier tome et devoir le chroniquer, dans le cadre des explorateurs du polar, j'ai fait là une exception.

Résumé


Sous le choc de la découverte du responsable de sa séquestration, la journaliste Lara Mendès décide de se reconstruire loin du site d’info W3, fondé avec ses proches pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice.


Pendant que Léon Castel, l’activiste ingérable et porte-parole du site, poursuit ses actions coups de poings, une vague de meurtres violents cible des officiers de police partout en France.



Alors que tout semble mis en œuvre pour étouffer l’affaire, la Web TV est convaincue de tenir sa nouvelle bombe médiatique.



Fragilisée par des tensions internes et de violentes pressions extérieures, l’équipe de W3 se retrouve bientôt plongée en plein chaos.



Mon avis

C'est donc avec beaucoup d'entrain que j'ai poursuivi la découverte des aventures des protagonistes de W3. J'ai retrouvé certains personnages du premier roman, j'en ai découvert d'autres. Et si déjà j'avais beaucoup apprécié le premier volet, avec ce deuxième roman le pari est gagné, il est, à mon sens, encore meilleur que le premier. Ce qui laisse présager un final éblouissant.

Nous voilà donc à nouveau plongés dans un univers de faux-semblant, où les machinations politiques et les crimes pervers sont monnaie courante, et dans lequel des héros des temps modernes, ici des journalistes d'investigation (c'est en tout cas la nouvelle fonction de ces personnages venus d'horizons divers) ayant créé un média qui se veut libre, vont tenter de décrypter des événements suspects afin de faire éclater la vérité. Une vérité que l'on a d'abord du mal à appréhender dans cet univers trouble, où l'on ne sait parfois plus différencier les "gentils" des "méchants".

Comme dans le premier livre, à chaque chapitre nous suivons un ou des personnages différents, ce qui en plus de changer les points de vue et de  passer d'une intrigue à l'autre, permet un effet de suspense incroyable. Combien de fois, à la fin d'un chapitre, j'enrageais de devoir attendre pour connaître la suite, renonçant de peu à la tentation de sauter quelques pages pour connaître ce qui suivait. Le plus drôle, c'est que souvent, à la fin de ce nouveau chapitre, j'aurais aussi voulu sauter le suivant pour connaître la suite... Bref, un véritable turn-over! J'ai d'ailleurs mis moins d'une semaine pour dévorer les huit cent et quelques pages de ce thriller haletant.

Même si ce deuxième opus peut être lu indépendamment du premier (les personnages sont toujours re-présentés, les événements brièvement rappelés, sans parler du résumé de quelques pages situé au début du roman, qui permet aux lecteurs de se remettre dans le bain), il s'agit tout de même d'une suite, et donc mieux vaut lire le premier roman avant d'entamer celui-ci. L'intrigue, qui se décompose une nouvelle fois en plusieurs sous-intrigues, est nouvelle, bien que découlant de celle du premier volet. De nouveaux personnages font leur apparition, tel Marcus Maratier, "l'ex grand reporter", comme il sera souvent nommé, avec lequel j'ai bien accroché; A l'inverse, certains personnages du premier roman reprennent leur rôle, comme Lara et Valentin Mendes, Jo lieras et son coéquipier, Demian Obolanski, Sookie et Léon Castel, Arnault de Battz et son amant, Egon Zeller, parmi d'autres. Il y a enfin quelques personnages qui furent à peine évoqués dans le début de la série qui se voient étoffés dans ce deuxième opus: Yanna Jezequel, dont les relations avec Sookie et Leon sont accentuées, et qui offre aussi à Hervé Marin, personnage pour lequel j'ai eu un véritable coup de coeur, une nouvelle dimension. On retrouve aussi la petite Milena, dont le personnage très vite absent du roman aura pourtant un grand impact sur l'histoire, et notamment sur le personnage de Lara. D'ailleurs, c'est sur le personnage de Bérénice, lui aussi quasiment nouveau (il avait été évoqué en tant que la fille de Mathilde, la belle fille de Jo et la soeur d'une victime du premier roman, mais pas pour lui-même) que Lara reportera la relation qu'elle aurait aimé vivre avec Milena. C'est avec bonheur que j'ai retrouvé ce petit monde, ravie de voir approfondies les relations qui les unissaient tous et de compléter leurs biographies, tant par la découverte du passé de certain que par leurs actions et discours dans des situations toujours plus périlleuses.

Parallèlement au déroulement de ces quelques journées de septembre, on nous permet de découvrir, via une petite dizaine de chapitres éparpillés dans le roman, le passé du personnage légendaire Ilya Kalinine. Cet homme énigmatique se révèle être bien différent de ce que l'on croyait, et son combat, dix ans auparavant, pour sortir sa fille des griffes d'un réseaux de proxénètes, est en quelque sorte à l'origine de tous les (mé-)faits auxquels les personnages sont aujourd'hui confrontés.

Mais si à la fin du premier roman, je languissais de lire le deuxième livre, tout simplement parce que j'avais apprécié tant l'intrigue et les personnages que le style des auteurs, à la fin du deuxième... "Ça ne peut se finir comme ça!".Tellement prise par l'histoire, je ne me suis même pas rendue compte que le roman se terminait. Alors quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que rien n'était réglé, et que l'histoire n'avait pas de fin. A la manière de certaines séries américaines, dont le dernier épisode de la saison est en fait la moitié d'un double-épisode, dont on ne découvre la suite que quelques mois après, quand la série revient pour sa nouvelle saison, le roman se termine (si je puis dire!) sur un événement énorme, qui remet en question l'avenir de quasiment tous les protagonistes, avec un suspens quasi insoutenable... Heureusement pour moi, je recevrais le dernier volet de la série dans les jours à venir, je n'aurais donc pas à patienter de nombreux mois avant de connaître le devenir de ces personnages auxquels je me suis attachée, ni de découvrir le fin mot de l'histoire. 

Je vous conseille sans hésitation ces romans, de véritable thrillers, bien ficelés, qui me font d'ailleurs beaucoup pensé à certaines séries TV que j'adore. Dites moi vite ce que vous en avez pensé, et on se retrouve bientôt pour le dernier épisode!




Merci pour ce "Merci" ;)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos petits mots ;)